Bureau d'étude en ingénierie environnementale

Assainissement, Gestion des eaux pluviales, Hydrogéologie, Sites Pollués, Pédologie et Réglementation

NOTRE SOCIETE

Apure, bureau d'étude en environnement est spécialisé en Hydrogéologie, Sites et Sols Pollués et réglementation environnementale.

 

Entreprise à taille humaine, A-pure vous suit dans toutes vos démarches et réalise pour vous les études nécessaires à l'aboutissement de vos projets.

Apure est dispose d'une assurance décennale.

MISSIONS

 

Assainissement Non Collectif (ANC) ou semi-collectif pour les particuliers ou maitre d'ouvrage dans le cadre d'une construction neuve ou d'une réhabilitation 

 

Gestion des eaux pluviales et conception de solutions compensatoires

 

Hydrogéologie : NPHE (Niveau des Plus Hautes Eaux), Essai de pompage, suivi piézométrique, étude sur les périmètres de protection de captage AEP

 

 

Sites et Sols Pollués

Etude type EVAL Phase 1 et 2 dans le cadre d'une vente, d'une construction ou d'une cessation d'activité

 

Dossiers Réglementaires

Loi sur l'Eau, Etude pédologiques et Zones Humides, Autorisation de défrichement

 

 

CLIENTS

PARTICULIERS ou PROFESSIONNELS (promoteur, architecte, géomètre, bureau d'étude, etc.), nous vous accompagnons pour la création et la validation de vos projets, que se soient des futures constructions, des réhabilitations ou des projets d'aménagements.

 

Nous intervenons sur les départements de la Gironde, des Landes, des Pyrénées Atlantiques, de la Dordogne, du Lot et Garonne, du Gers, de la Charente-Maritime et de la Charente.

ACTUALITES
 
Depuis 2012, APURE est adhérant aux Chartes pour la Qualité de l'Assainissement Non Collectif sur les départements de la GIRONDE et de la DORDOGNE. A ce titre, A-PURE s'engage dans une démarche qualité et contribue au respect des Règles de l'Art, garantie de la pérénnité des installations.
L'info en +

Alarmant par son rythme, le déclin de la biodiversité du globe menace la survie des autres espèces et de notre propre avenir. La dernière édition du Rapport Planète Vivante rappelle à la fois la gravité de la situation et les solutions à portée de main pour commencer à y remédier. L’Indice Planète vivante révèle que les populations mondiales de poissons, d’oiseaux, de mammifères, d’amphibiens et de reptiles ont régressé de 58 % entre 1970 et 2012.

 

Or, à moins d’entamer dès maintenant la réforme de nos systèmes alimentaire et énergétique et d’accomplir les engagements globaux pris pour lutter contre le changement climatique, protéger la biodiversité et soutenir le développement durable, ce pourcentage aura franchi le seuil des deux tiers rien qu’en l’espace du demi-siècle 1970-2020.

Plus d'information ici :

http://www.wwf.fr/vous_informer/rapport_planete_vivante_2016/#sthash.fdbZiUuW.dpuf